L’éthique de l’entrepreneur chrétien

Celui qui retient le blé est maudit du peuple, mais la bénédiction est sur la tête de celui qui le vend.
Proverbes 11.26

Je regardais un documentaire qui parlait de la bourse et des matières premières. Ils expliquaient les mécanismes qui conduisaient certains, quasi toujours les mêmes à s’enrichir et les autres à avoir une vie misérable.

L’une des choses qui m’a marqué c’est quand ils ont parlé du cacao en Côte d’Ivoire. Il y avait les agriculteurs qui peinaient à joindre les 2 bouts et les acheteurs. L’un d’eux avait un hangar sur le port. Pour se faire plus d’argent, il entreposait des tonnes de cacao et refusait de les vendre. La demande mondiale augmentait, le prix du cacao aussi et quand le prix lui convenait, il vendait.

Les conséquences étaient multiples le cacao coûte plus cher donc le prix de nos tablettes de chocolat ainsi que nos pâtisseries augmentent. Et bien sûr, le paysan africain n’en profite pas.

Cela nous ramène au verset du jour. Quelle est être notre éthique en tant qu’entrepreneur chrétien ? Devons-nous jouer avec les prix des matières premières pour nous enrichir au détriment de tous ? Devons-nous créer des entreprises dans les pays en voie de développement et choisir de payer nos employés le moins possible ? Beaucoup de questions peuvent être posées par rapport à notre éthique et aux pratiques, stratégies, magouilles légales ou illégales utilisées par la majorité.

Ce proverbe nous rappelle là où réside la vraie bénédiction et a quoi devrait ressembler notre éthique, nos valeurs et notre façon de travailler. Nous devrions nous enrichir mais pas aux détriments des populations et des personnes qui travaillent pour nous.

Dieu appelle des personnes à être des hommes et des femmes d’affaires avec des capitaux énormes et ce quel que soit le pays où ils résident. Aux États-Unis, au Brésil, au Maroc, au Congo … Mais Dieu veut également que nous ayons une éthique digne de son royaume. Que nous ne soyons pas des personnes prêtes à tout pour augmenter leur chiffre d’affaires.

Nos valeurs bibliques ne doivent pas être vu comme un handicap, mais comme la colonne vertébrale de tout ce que nous entreprenons. Certaines choses sont légales mais incompatibles avec l’éthique chrétienne, sachons faire la différence.

Commentaires

  1. Prosper Dounian

    Merci à toi Medhie, je suis un entrepreneur, je vend dans un boutique et je souhaite avoir des themes comme celle là pour me permet d’ameliorer ma façon de faire en temps que chretien.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.