Que ton oreille soit attentive et que tes yeux soient ouverts : écoute la prière que ton serviteur t’adresse en ce moment, jour et nuit, pour tes serviteurs les enfants d’Israël, en confessant les péchés des enfants d’Israël, nos péchés contre toi ; car moi et la maison de mon père, nous avons péché
Néhémie 1.6

Beaucoup de Leaders savent détecter les failles des autres, l’origine de leurs problèmes sans être capable de discerner ce qui se passe en eux. Ceci affecte la façon dont ils exercent le ministère. On voit ceci dans Luc 18.11-15. Le pharisien, qui était censé être un homme de Dieu, rendait grâce à Dieu parce qu’il n’était pas comme les autres. Alors qu’en vérité, il était un pécheur comme les autres. Le publicain, qui n’était pas considéré comme tel, avait compris son état de péché. Lequel des deux avait tout compris. Le pharisien ou le publicain ? Le publicain bien sûr.

Un leader doit être capable de discerner ses failles, les péchés qu’il commet encore, afin d’être une personne capable d’encourager, édifier, protéger, délivrer les autres avec amour. Néhémie l’avait compris. Relisons le chapitre 1 et le verset 6.

Néhémie qui est certainement un homme droit, s’est inclus dans les péchés que les israélites avaient commis. Il n’a pas fait comme le pharisien en disant : Seigneur, pardonne-leur et je te bénis parce que moi je n’ai pas péché contre toi. Non ! Il a reconnu, ne pas être mieux que ses frères.

Un leader chrétien authentique doit pouvoir discerner quand il a un problème d’orgueil, de haine, de mensonge, un manque de discipline. En les reconnaissant, il acquiert la bonne attitude, il peut exercer son ministère avec plus d’empathie et surtout il reconnait ainsi que la perfection faite homme est Jésus. Comme Hébreux 4.15-16 nous le dit, c’est Jésus qui a été tenté en toutes choses et qui pourtant n’a commis aucun péché. C’est justement pour cette raison qu’il peut compatir à nos faiblesses.

Si Jésus a vécu dans la chair, a été tenté sans commettre le péché et que grâce à cela, il peut compatir à nos faiblesses, à plus forte raison toi, leader, leadeuse chrétien(ne). Si on cherche dans la Parole, nous constaterions que les plus grands étaient conscients de leur état de pécheur. Par exemple, l’apôtre Paul disait de lui-même qu’il était :

• Le premier des pécheurs (1 Timothée 1.15)
• Le moindre des apôtres (1Corinthiens 15.9) alors qu’il était puissamment utilisé par Dieu.
• Incapable de faire ce qu’il voulait mais faisait ce qu’il ne voulait pas faire (Romains 7.20-22)

Malgré tout ce qu’il décrit de lui-même et confesse ouvertement, il a puissamment été utilisé par Dieu.

Dans le verset du jour, Néhémie ne fait pas un étalage de ses péchés, mais il s’identifie au peuple. Il est conscient qu’il est pécheur comme eux et c’est certainement pour cela que Dieu l’élèvera comme leader du peuple.

Comment devenir un leader qui s’identifie aux autres :

1- En se laissant transformer par la Parole

Il est important surtout pour les personnes qui servent Dieu dans le ministère et tout autant pour ceux qui sont en affaires de lire la Bible afin de se conformer à ce qu’elle nous dit. Je me rappelle avoir rencontré une femme qui voulait absolument exercer le ministère apostolique. Le problème c’est que n’ayant pas trouvé de référence qui justifie son désir, elle a été la trouver dans des livres qui n’étaient pas reconnu comme divinement inspiré. La Bible quand nous la lisons sincèrement à le pouvoir de nous transformer, de nous édifier, de nous mettre face à nos incohérences, face à nos péchés. Un leader doit lire la bible, la méditer quotidiennement pour être constamment renouvelé, transformé afin de devenir la meilleure version de lui-même.

Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l’écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements. Car, si quelqu’un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel, et qui, après s’être regardé, s’en va, et oublie aussitôt quel il était. Mais celui qui aura plongé les regards dans la loi parfaite, la loi de la liberté, et qui aura persévéré, n’étant pas un auditeur oublieux, mais se mettant à l’œuvre, celui-là sera heureux dans son activité.
Jacques 1.22-25

2- En ayant le bon environnement

Avoir des personnes qui nous aiment pour ce que nous sommes, et qui se soucient de notre salut est actuellement un luxe. Dès qu’on a du succès on est entouré par une cohorte qui ne cesse de nous élever. Qu’on dise des bêtises ou qu’on bénisse les gens par nos paroles, certains nous célèbrent.

Il faut avoir et si tu ne l’as pas, prier pour avoir un environnement qui t’aime et veux te voir au ciel. Ces personnes n’hésiteront pas à te féliciter quand tu feras bien autant qu’elles n’hésiteront pas à te reprendre quand tu sortiras du droit chemin. Les bonnes personnes dans nos vies, nous gardent, nous donnent des conseils inspirés, nous aiment, nous protègent et nous reprennent.

Le fer aiguise le fer, ainsi un homme aiguise la personnalité de son prochain.
Proverbes 27.17 (Colombe)

PRIONS
Seigneur, aide-moi à rester humble car ta parole nous dit que tu fais grâce aux humbles mais que tu résistes aux orgueilleux. Aide-moi à discerner ce qui ne va pas en moi et dans ma vie. Aide-moi à m’identifier aux autres. Au nom de Jésus. Amen !

Extrait du livre de méditation sur “Néhémie” disponible dans la boutique

(Visited 125 times, 1 visits today)

2 Comments

  1. Avatar EMMANUEL VALENTIN FATIGBA 27 janvier 2020 at 08:41

    Que le Tout Puissant vous bénisse pour l’oeuvre merveilleuse que vous accomplissez pour l’élargissement du Royaume de Dieu

    Reply

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.